Le projet Agrimentor a pour vocation de renforcer la détection et l’accompagnement individuel des apprentis en risque de rupture afin de les aider à lever des freins à la scolarité et à retrouver du sens et du plaisir dans les apprentissages. Le choix de ces stratégies s’appuie notamment sur l’enquête CGPME (Confédération Générale des Petites et Moyennes Entreprises) Ile de France de 2014 mettant en évidence que 16 % des motifs de rupture venaient de l’apprenti et étaient d’ordre logistique (manque de moyens financiers, entreprise trop éloignée …) et que 7 % d’entre elles étaient liées directement à des difficultés scolaires. Pour autant, ces deux motifs sont fortement imbriqués : l’intérêt scolaire peut contribuer à motiver le jeune à trouver des solutions pour lever les freins périphériques (problèmes d’ordre logistique ou sociaux). Ce projet vise aussi à renforcer le lien CFA-entreprise afin que les acteurs de l’apprentissage s’accordent sur un accompagnement global et cohérent du jeune pour un meilleur « ancrochage scolaire ».

Ce projet est déployé sur 3 des 7 sites du CDFA : Blanquefort, Montagne et Le Teich.

Une équipe a été nommée aux regard de leurs compétences complémentaires pour répondre à deux objectifs :

  • la mise en place d’un accompagnement personnalisé des jeunes en risque de rupture, adapté à leurs besoins (accompagnement pédagogique et aide à la levée des freins à la scolarité),
  • la création d’une formation agile des maîtres d’apprentissage, capable de s’adapter à leurs demandes et dont le but est de leur donner des outils et des conseils pour mieux appréhender l’accueil, l’intégration à l’entreprise, le suivi et l’accompagnement de l’apprenti.

Affiche descriptive du projet

Cliquez sur l’image pour voir l’affiche en grand.

Les actions mises en place dans le cadre de notre projet Agrimentor

Accompagnement des jeunes en risque de rupture

Une fois qu’un jeune est détecté en risque de rupture, un accompagnement personnalisé lui est proposé. Cet accompagnement est différent selon le type de difficultés rencontrées par l’apprenti :

– Si le jeune nécessite un accompagnement personnalisé pour lever des freins périphériques tels que des problèmes de logistique (transport et hébergement) ou psycho-sociaux, il est reçu en entretien individuel avec des personnes travaillant à la vie scolaire. Ce rendez-vous vise à identifier le plus précisément possible les difficultés du jeune et l’aider à trouver des solutions adaptées ou le réorienter vers des professionnels exerçant dans le domaine médico-social.

– Si le jeune présente des difficultés pédagogiques, il est reçu en entretien individuel avec un formateur pour comprendre ses difficultés et lui proposer des solutions telles que la participation à des ateliers/projets ou du soutien pédagogique.

Pour mener à bien cet accompagnement, une plateforme en ligne est développée. Elle permet de :

1) Mettre à disposition des outils facilitant la levée de freins périphériques aux personnes de la vie scolaire associées au projet.

2) Mettre à disposition des apprenants des ressources pédagogiques en ligne dont le formateur se servira pour optimiser son accompagnement durant les temps de soutien pédagogique. 

Formation des maîtres d'apprentissage

Le CDFA de la Gironde souhaite développer une formation des maîtres d’apprentissage visant à leur donner des outils et des conseils pour mieux appréhender l’accueil, l’intégration à l’entreprise, le suivi et l’accompagnement de l’apprenti.

bandeau fse agrimentor 130224

Cette publication a un commentaire

Laisser un commentaire